La situation dans l’Est de la RD Congo

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

À l’occasion d’une conférence de presse tenue le 19 juin à Kigali, le président rwandais a clarifié sa position au regard de la situation en cours dans la partie orientale de la République Démocratique du Congo. Pour Paul Kagamé, « le Rwanda n’est pas la cause des problèmes du Congo », car ceux-ci « existaient avant [sa naissance] ». En conséquence, a-t-il tranché, « les problèmes congolais doivent être gérés par les Congolais ».
Le Rassemblement pour le Développement et la Paix au Congo (RDPC), prend acte par la voix de son porte-parole Gaspard-Hubert Lonsi Koko, des déclarations du président de la République rwandaise. Ainsi le porte-parole du RDPC demande-t-il au Rwanda de matérialiser sa bonne foi en commençant par :
- extrader le criminel Laurent Nkunda vers Kinshasa ;
- empêcher l’approvisionnement en armes des rebelles congolais à partir du territoire rwandais ;
- accepter le rapatriement vers Kigali des tous les éléments des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) censés se trouver dans le territoire congolais.
M. Lonsi Koko interpelle également la communauté internationale sur l’éventualité d’un soutien :
- aux Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) dans ses actions relatives au maintien de la paix dans la région du Kivu ;
- à la diplomatie congolaise en vue du rapatriement des éléments du FDLR au Rwanda ou dans un pays non limitrophe de la République Démocratique du Congo.
Faisant d’une pierre trois coups, le porte-parole du RDPC interpelle enfin le gouvernement congolais quant aux moyens nécessaires à la sécurisation du territoire national. De plus, seul le rétablissement d’une paix durable permettra le début de la reconstruction de la République Démocratique du Congo.
La Direction du Rassemblement pour le Développement et la Paix au Congo

Fait à Paris, le 21 juin 2012

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »